M/V XAVER DORSCH
(1940-1944)
Pavillon Kriegsmarine
Rivière du Trieux
Attaque aérienne, le 29 avril 1944

XAVER DORSCH
MV Xaver Dorsch

Caractéristiques

Caboteur est mis en chantier fin 1939 pour S. F. Hough, citoyen britannique. Mais en 1940, les Allemands prennent la maîtrise du chantier hollandais N.V. Scheepswerf "Foxhol", à Foxhol. Ils en achèvent la construction et le lancent, le 20 juin 1940, pour la KriegsMarine, sous le nom de XAVER DORSCH.

C'est un petit caboteur de 50.8 mètre par 8,4 m qui jauge 513 tonneaux. Il est propulsé par un moteur diésel 6 cylindres fabriqué par Appingedammer Brons motorFabrik. N.V., d'une puissance de 76 NHP.
La KriegsMarine le confie en octobre 1940 à l'organisation TODT (2).

Relevé épave

Le naufrage

Les caboteurs Xaver Dorsch et Franka vont servir aux transport de matériaux de Cherbourg et de Saint-Malo vers les îles anglo-normandes. Ils transportent également les prisonniers destinés au travail forcé dans des conditions effroyables.
"Le 29 avril 1944, deux avions Typhoon du squadron 263 repèrent dans l'après-midi à Lézardrieux, un navire à moteur et 4 navires de plus petite taille. Il n'en faut pas plus pour déclencher une opération anti-navires (Roadstead). Deux heures plus tard, à l'aide de neuf Typhoon du 146 Airfield, 20 bombes sont larguées. Le Xavier Dorsch, coupé en deux coule en travers de la rivière, une barge touchée s'échoue sur le littoral à la pointe de Coat-Mer, près du petit phare."

(Source http://gissacg.free.fr/epaves_trieux.htm)

Curieusement en 1972, le propriétaire britanniquedu XAVER DORSCH, S. F. Hough, réclamera à l'état français des dommages et intérêts pour la perte pendant la guerre de son navire. Le procès s'achèvera sur un rejet de la demande.

Organisation TODT dans les Îles Anglo-Normandes :

L'estimation du nombre total d'ouvriers OT de toutes nationalités et religions déportés dans les Iles Anglo-Normandes varie. Un mémorandum allemand de juin 1942 donne 11.800 prisonniers à cette époque. D'autres archives allemandes en comptent 16.000, somme comprenant 6.700 à Guernesey, 5.300 à Jersey et 4.000 à Alderney en mai 1943.

Camps à Alderney

Hitler et Todt

Carte des camps de travail à Alderney

Hitler et Fritz Todt

Témoignage de Henri Uzan, ouvrier juif à Alderney :

"En août de 1943, nous avons été chargés sur les bateaux avec les coups de pied et des cris. Les allemands sur le pont au-dessus de nous, nous crachaient dessus. Nous resté comme ça pendant vingt-quatre heures. C'était une très pénible traversée pour chacun de nous. Un allemand, Heinrich Evers, nous a accueillis avec les claques, coups de pied et les menaces de revolver. Je portais deux valises et un soldat les a saisies de mes mains. Nous étions confiné à l'autre extrémité de l'île. Parmi nous beaucoup avaient plus de soixante ans et étaient malades. Pour dormir nous étions amassés dans les casernes sans paille ni couvertures. Le matin nous étions couverts de poux. Tous nos bagages ont été confisqués sauf une couverture, une blouse, un pantalon et une paire de chaussures. Le docteur allemand est venu vingt minutes pour inspecter quatre cents hommes... Il y eu un rapide interrogatoire par la compagnie allemande à quelle j'avais été alloué. Ils m'ont demandé mon adresse et ma profession. J'ai répondu que j'étais médecin et et l'officier a juste traduit à la secrétaire que j'étais "ouvrier du bâtiment, inexpérimenté".

Albert Pothugine, survivant du transport dans le Xaver Dorsch, raconte que le Xaver Dorsch s'est échoué sur les roches d'Alderney. Pendant quatorze jours les prisonniers ont été gardés dans les cales, sans aliments et sans eau dans des conditions épouvantables. Il y eu environ quinze morts.

Position

Carte du naufrage

Zone : 48 03 40 - Côte d'Emeraude
Latitude : 48° 48', 0337 N - longitude : 003° 05', 6055 W

Notes

1. Xaver Dorsch (Baudirektor) (1899-1986) était ingénieur au Ministère de l'organisation et de la production de guerre. Il fut nommé par Hitler à la tête de l'Organisation Todt.

2. Organisation Todt (OT) est le nom d'un groupe de construction et d'ingénierie de l'Allemagne nazie. Créée par Fritz Todt, alors Reichsminister für Rüstung und Kriegsproduktion (Ministre de l'organisation et de la production de guerre), cette organisation avait pour rôle principal de construire des moyens de communication et des structures défensives. Presque toutes les grandes opérations immobilières durant la Seconde Guerre mondiale furent réalisées par cette entreprise, y compris les usines d'armement, les camps de concentration, les abris de sous-marins, et les lignes de fortifications comme le mur de l'Atlantique et la ligne Gustave. L'OT comptait un petit nombre de conseillers techniques et d'architectes mais employait un nombre considérable de travailleurs étrangers (1,5 million en 1944) : en fait pour la plupart des travailleurs forcés. Le service du travail obligatoire et non payé était géré par Fritz Sauckel. En 1942, après la mort de Todt dans un crash aérien, le groupe fut retiré du contrôle militaire et devint une partie du gouvernement central sous le bureau du plan central et sous la direction d'Albert Speer.

3. Franka, caboteur de 397 brt, (48.5 x 8 m) lancé le 11 août 1940, sur le chantier hollandais Pattje à Waterhuizen. Achevé par les Allemands et remis à l'organisation Todt. Il a fini sa carrière sous le nom de DIET, en 1972.

Sources

S.H.O.M. France 2006; "Verluster deutscher handelsschiffe 1939-1945" von Urs Heßling ; http://www.cohen.je/slaves.pdf ; The National Archives, Kews (FCO 33/1776, 1777 et FO 371/116757) ; "The Jews in the channel Islands during the German Occupation, 1940-1945", par Frederik Cohen ; http://gissacg.free.fr/epaves_trieux.htm ; "The Channel Islands 1941-45", Charles Stephenson, Chris Taylor ;

Logo

78, Hent Menez Land- 29170 Fouesnant

Copyright 2015