SS THRACIA
(1898-1917)
Grèce

Les Birvideaux
Torpillé le 27 mars 1917

Maquette du brick négrier Aurore
S/S Thracia

Caractéristiques

Cargo, lancé sous le nom de ORONO N° officiel 9921, pour Plate S.S.Co Ltd (Gellatly, Hankey), Rochester. 3 ponts, construit en 1898 par Sir Raylton Dixon Co. à Middlesbrough.

Il mesure 310 x 44,1 x 27,8 pieds. Il est propulsé par une machine 3 cylindres(23 7/16", 36" & 59"-42") de 258 NHP, construite par T. Ridcharson & Sons.

En 1909, il est vendu à la Cunard SS Co Ltd. et prend le nom de THRACIA.

Le Naufrage

Le Thracia avait quitté Bilbao pour Glasgow, chargé de minerai de fer. N°8 d'un convoi qui a appareillé le 27 mars à 18 heures de Belle-Ile, il est torpillé dans la nuit du 27 au 28 et coule en moins d'1 mn.

Le sous-marin en cause serait l' UC 69 (Erwin Erwin Waßner). Le SS Nordborg recueille le cannonier H. Mass, le patrouilleur Ardent repêche Douglas W. Duff (1) et le corps du second. Ce sont les deux seuls survivants des 38 hommes d'équipage. L'Ardent avait signalé un SM par 47° 29 et 3° 18.

Remontée de l'ancre

treuil du Thracia

Remontée de l'ancre tribord du Thracia
(photo C. Rabault)

Treuil de cale du Thracia
(Photo J. Terpereau)

Liste des victimes :

Nicholas R. (capitaine) ; Baker R.H. ; Boylan J. ; Boyle G.M. ; Byrne F.P. ; Campell T. ; Chapple W.J. ; Crowley L. ; Dean P. ; Dodd T. ; Dunn J. ; Goodall D. ; Grant P. ; Halloran W. ; Hennessy T.J. ; Jarmyn A.E. ; Joachim C. ; Jones B. ; Lopez M.P. ; McKellar A. ; McKeown T. ; Moore T. ; Nixon H. ; O'Donnell W.H. ; Oldershaw C.H. ; Rafferty O. ; Robertson A. ; Rogers W. ; Tadd F. ; Thomas W.H. ; Valentine R. ; Welch R. ; Williams D.J. ; Williamson W. ; Winson A.

L'épave du Thracia fut découverte en 1990, à 1,5 mille, au nord du plateau des Birvideaux. En 1996, titulaire d'une concession, Gildas Gouarin entreprit de relever le canon Vickers placé à l'arrière du navire pour se défendre contre les sous-marins. Ce canon entièrement restauré, est présenté au musée de Quiberon. Les deux ancres, ainsi que l'hélice de secours d'un poids de 4700 kg, ont également été remontées. L'hélice orne désormais le rond-point de Port Maria à Quiberon, tandis que l'une des ancres a été offerte à la commune du Grand Bornand en Haute-Savoie, afin "d'ancrer" les liens d'amitié qui unissent les deux stations. La deuxième ancre est exposée à l'entrée de la piscine municipale de Quiberon.

Canon du Thracia

Canon sur le fond

Le canon Vickers équipant le Thracia
(photo C. Rabault, Musée de Quiberon)

Le canon Vickers équipant le Thracia sur le fond
(Photo J. Terpereau)

Position

Carte du Naufrage

Zone : Groix - 47 03 40 - N° SHOM 14573301
Latitude : 47° 30', 8113 N - longitude : 003° 17', 4065 W

Notes

1. Douglas Valder Duff : 1901 né à Rosario de Santa Fe, en Argentine, Douglas était le fils aîné d'Arthur Joseph Duff, alors consul britannique à Rosario et de Florence Valder. En 1906, la famille est venue s'établir en Angleterre. Douglas et son jeune frère Lewis sont allés à l'école au couvent de la Visitation à Bridport, Dorset. En 1914, à l'âge de 13 ans, il a commencé sa formation de cadet sur le navire HMS Conway, amarré sur la rivière Mersey, à quatorze ans, il embarque à la mer pendant la Première Guerre mondiale. A l'âge de quinze ans, son navire est torpillé par les Allemands. 1916 à l'âge de 15 ans, il rejoint la marine marchande en tant que cadet. Il est embarqué sur le THRACIA entre Liverpool et la Méditerranée. Pendant près d'un an, il navigue entre la Grande-Bretagne et de la Méditerranée avec des cargaisons de minerai de fer d'Espagne ou de phosphate de Tunisie. En juin 1918, après avoir passé sa convalescence dans la maison familiale en Irlande, Duff retourne à la mer. Cette fois, il sert comme aspirant et, dans une rencontre avec un autre sous-marin, il a la jambe cassée. Il n'avait encore que de 17 ans. Puis, il est envoyé en mer Noire et participe au sauvetage de nombreux personnes fuyants les bolchevistes. Lors du naufrage du THRACIA, il avait fait le voeu de consacrer sa vie à Dieu s'il était sauvé. Ainsi, lorsque la guerre prend fin, il entre en noviciat dans l'ordre des moines à Deeping St James, dans le Lincolnshire. Pourtant, après 22 mois, il quitte son ordre, découvrant qu'il n'avait pas de vocation pour ce genre de vie. Le 1 avril 1921, il rejoint le Police royale irlandaise et sert à Galway. Le 2 février 1922, il intègre la police palestinienne et sert en Palestine dans la section britannique de gendarmerie.(1922-1925). En 1925, il est transféré à la police de Palestine au titre d'inspecteur puis haussé au rang de surintendant. Il est à la tête de la police à Jérusalem. Le 11 avril 1928, il sert comme aide de camp de Son Altesse Royale, la Princesse Mary, vicomtesse Lascelles au cours de sa visite. 1928/1929. Duff est inspecteur de la police palestinienne lors de la controverse du Mur occidental en 1928 (le Mur des Lamentations, ou Mur occidental du Haram al-Charif, à Jérusalem, est sacrée pour les musulmans et les juifs. Dans les années 1920, des violentes tensions éclatent entre musulmans palestiniens et les sionistes sur la propriété, de contrôle, et l'accès au Mur). En 1932, il rencontre sa future épouse, Janet Wallace, qui est infirmière à Nazareth. Ils se marient en Ecosse en 1932. Le 3 janvier 1940, il est nommé Lieutenant. Il rejoint le Royal Naval Volunteer Reserve. Il est affecté à Douvres puis à Derna, à Tobrouk et au Canal de Suez. Démobilisé en 1945 avec le grade de Lieutenant Commandant, il ecrira plus de 100 ouvrages. Il décède le 23 septembre 1978 à Dorchester en Irlande.

Duff

SS Thracia

Douglas Valder Duff

SS Thracia

Sources

S.H.M. Vincennes (SSG C33, D 4071, N°3321) ; G. Gouarin ; A. Hunt "A Merchant fleet in War" ; "May the Winds Blow", Duff Douglas V, Hollis & Carter, 1948, London ; The National Archives, Kew (BT 110/425/38 : Ship Thracia, official number: 109921. When built: 1898. Registry closed: 1917. - Records of the International Line Steamship Company Ltd, Ref 0066, 1890-1917) ; The New York Times (May 20, 1917) ;

Logo

78, Hent Menez Land- 29170 Fouesnant

Copyright 2015