Trois-mâts barque SILIUS
ex COLBERT (1904), ex DANAE (1908),
ex KETTY (1915)
(1895-1916)

NorvègeSO Stray & Co.

Rade du Havre
Torpillage, le 9 mars 1916

Trois-mâts
Trois-mâts nantais

Caractéristiques

Trois-mâts barque SILIUS (WHMN), construit par les Chantiers de la Loire, 1558 brt, 1418 nrt. Lancé en 1895 sous le nom de COLBERT pour A. Viot, Nantes. Ses dimensions étaient 237.3 x 36.7 x 22.2 pieds.

Il eut un premièr incident en 1897 lorsque, se trouvant à Port-Victoria, il dut charger tout son minerai en un seul tas, faute de madriers séparer son chargement. Le navire fit de l'eau de façon inquiétante et les pompes durent travailler tout le voyage. Le navire fut mis en cale sèche de Hoboken près d'Anvers où l'on découvrit quarante-deux membrures cassées au côté tribord, trente-huit à bâbord et dix barrots de faux-pont à remplacer. Le 15 novembre 1901, sortant du Havre chargé de briquettes pour l'arsenal de Nouméa, il est surpris par un coup de vent et doit mouiller sur deux ancres à 5 milles de St-Catherine Point. Le vapeur allemand Auguste Kort put s'approcher du voilier français et lui passer une remorque. Le Colbert put virer ses chaînes et aller mouiller sur rade de Deal.

Vendu en mai 1904 à Red. AB Danae (F. Nätterqvist), Härnösand, il est renommé DANAE, il est revendu en mars 1908 à G. C. Brøvig à Farsund, il prend celui de KETTY. Vendu de nouveau en août 1915 à A/S Excelsior (S. O. Stray & Co.), Kristiansand, il est reommé SILIUS.

Le naufrage

 

Silius
Silius

Au retour d'un voyage de New York au Havre, avec une cargaison d'orge, il se met à l'ancre à l'entrée du port du Havre. Soudain, il est torpillé sans sommation par le sous-marin allemand UB-18 (commandé par le lieutenant Otto Steinbrinck). La torpille le frappe dans son milieu et il coule rapidement.

Rapport de naufrage

Le naufrage fait trois victimes, le capitaine : B. A. Syvertsen, les matelots Borgvald Reinholt et Kristian Larsen, parmi l'équipage les 17 membres de l'équipage norvégien et sept novices américain sont blessés. Le reste de l'équipage est secouru par un torpilleur français.

Le paquebot français LOUISIANE (5109 tonnes brutes) est coulé en même temps.

Position

Position de l'épave
49° 27', 0000 N - 000° 02', 0000 W
Position approximative

Notes

1. Jean-Baptiste Colbert, né à Reims le 29 août 1619. Après avoir été clerc de notaire puis employé dans un bureau de finances, il démarre en 1640 sa carrière comme modeste commis auprès du secrétaire d'Etat à la Guerre. L'avancement est fulgurant. En 1642, il est premier commis, puis sert comme secrétaire et est nommé conseiller d'Etat. En 1651, il est intendant de la Maison de Mazarin dont il gère la fortune personnelle. Il s'intéresse à la Marine à partir de 1660. Mazarin, avant de mourir en 1661, le recommande à Louis XIV et il est nommé intendant des Finances la même année, puis intendant de la Marine en 1663. Il cumule alors les postes : surintendant des Bâtiments en 1664, contrôleur des Finances en 1665, secrétaire d'État à la Maison du roi en 1668, et secrétaire d'Etat, chargé des Finances, des Beaux-arts, des Travaux publics et de la Marine en 1669. Il exerça peu à peu son activité dans tous les domaines de l'administration publique. Dans le domaine maritime, il reprend les idées de Richelieu et les concrétise pour réaliser une véritable marine de guerre, la flotte passant de 18 bâtiments en 1661 à 276 en 1683.

2. Au moins sept autres navires portant le nom de COLBERT ont coulé :
- 1 COLBERT (1835-1835), coulé par un coup de vent devant Cherbourg, le 19 décembre 1835.
- 2 COLBERT (1814-1835), chasse-marée de Vannes coulé par une tempête à la côte de Guernesey, le 25 octobre 1835
- 3 COLBERT (?-1882), chaloupe de Lorient coulé par une tempête à22 juillet 1882
- 4 COLBERT (?- 1890), chaloupe dragueur du port de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, coulé sur la roche de Corbeau, le 12 décembre 1890.
- 5 COLBERT (1897-1919), voilier terre-neuvier de Fécamp. Construit en 1897, ce navire est coulé en Manche le 10 novembre 1919 abordé par un vapeur anglais Le naufrage fait 12 victimes.
- 6 COLBERT (1884-1901) vapeur, ex YEDMANDALE, coulé sur les roches du Lombard, Saint-Nazaire, le 5 novembre 1901.
- 7 COLBERT (1933-1955), chalutier de Boulogne, victime d'une collision au large du cap Gris-Nez, le 26 avril 1955.

3. UB 18, Type UB II, construit par Blohm & Voss, Hambourg (yard 248), lancé le 21 août 1915. Commandants succesifs : Franz Wäger, Ltn. Otto Steinbrinck , Claus Lafrenz, Ulrich Meier, Georg Niemeyer. 31 missions à la Flandern Flotilla. Il a coulé 128 navire pour un total de 133.327 tonnes. Il est couler par le patrouilleur HMS Ben Lawer à la position 49° 17 N et 05° 47 W. Les 24 membres de l'équipage ont péri. (source U-boat.net).

Otto Steinbrinck
Otto Steinbrinck

Sources

S.H.M. Vincennes (SSG N° 714, D 1112, C 8) ; A.D. 44 (3P 496 1846-1860) ; America's case against Germany, c1917, Rogers, Lindsay Robarts, University of Toronto ; The New York Times (March 14, 1916) ; Svenska järn- coh stålseglare. Båtologen Årg. 30 (1992) ; Skipsforlis 1916 ;

Logo

78, Hent Menez Land- 29170 Fouesnant

Copyright 2015