S/S SAVIO
ex, DISCOVERY (1912)
(1888 - 1917)

Pavillon italien pavillon Savio

Loire
Coulé à l'explosif, le 22 avril 1917

Discovery
S/S SAVIO ex DISCOVERY

Caractéristiques

SAVIO, cargo lancé le 7 juin 1888, sous le nom de DISCOVERY N° officiel 89790, pour Rowland & Marwood, Whitby (1).

Construit à Sunderland en 1888 par J.L. Thomson & Sons, North Sands (yard 236). Ilest vendu en 1907, à Martin & Marquand, Cardiff, puis en 1912, il passe sous le pavillon italien de l'armement Joseph Carnevalli & Cia à Ravenne et est renommé SAVIO (2).

C'est un cargo vraquier de 1922 brt, 1182 net, long de 86,6 mètre et large de 11,6 m (284 x 38,1 x 18,2 pieds). Il est propulsé par une machine à triple expansion (21", 35" & 58"-36"), fabriquée par T. Richardson & Sons à Hartlepool, qui développe 202 NHP.

Le naufrage

Affrété par les Chemins de fer italien, il quitte Glasgow à destination de Gênes, avec un chargement de 3000 tonnes de charbon. A son bord, 20 hommes d'équipage commandés par le capitaine Antonio Cipriani, de Ravenne. Il commande ce navire depuis le 30 septembre 1915. Il navigue en convoi jusqu'à Berthaume. Il repart à 17 heures, le 22 avril. Le patrouilleur, chef de convoi hisse, à 20h, le signal IS, donnant la liberté de manoeuvre. Le SAVIO suit alors les instructions reçues en Angleterre qui lui font prendre une route Sud-Est en suivant la côte française.C'est à 8h30, le 23 avril, que ce fait la rencontre avec le sous-marin allemand.

Interrogation du capitaine et de l'équipage du navire "SAVIO" :

"Le 23 avril, à 8 heures et demi, à vingt milles dans le Sud Est de Belle-Ile, étant sur le pont du navire, j'apercus un sous-marin qu'à première vue, j'ai cru être un patrouilleur. Le sous-marin s'est approché vivement du SAVIO et tira six coups de canon. Au troisième coup la passerelle fut atteinte ert je donnais l'ordre d'arrêter la machine pour pouvoir mettre les embarcations à la mer. Le commandant du sous-marin en personne (3) tira deux coups de fusil sur les embarcations puis demanda la nationalité du steamer. Je lui ai répondu qu'il était italien, alors le commandant me dit "Batard d'Italien" et d'autres injures incompréhensibles, puis en Espagnol, il me demanda combien de tonnes portaient ce bateau. Je lui ai donné ce renseignement ainsi que l'âge du navire et le compartiment maritime, alors il prit le canot du SAVIO en remorque pour se faire conduire à bord, avec trois hommes et un segent qui portaient deux sacs de bombes. Ils mirent deux bombes à tribord et deux à bâbord, ouvrirent les panneaux.
Le commandant allemand ordonna de s'éloigner et prit un canot qui était resté à bord. Je pris tous les soins nécessaires pour épuiser l'eau du canot par suite du mouvement circulaire du sous-marin autour du SAVIO.
Nous ne vîmes pas le bateau sombrer; à la voile, moi et mon équipage nous arrivâmes à quatre heures du soir dans la baie de Ker-Helène (île de Belle-Ile) où nous allâmes à pied au Palais.(4)
J'ai pu sauver seulement les livres d'immatriculations, tout le reste a été perdu..."

rapport du capitaine
S.H.M. Vincennes (Série SSG Dossier 4578, Carton 37)

L'équipage sera rapatrié en Chemins de Fer, le 30 avril en Italie. Ils pourront bénéficier de la réductio de 50% sur leurs billets, accordée aux équipages des navires torpillés, comme l'atteste le courrier ci-dessous !!!

 

courrier consulat
Lettre du commissaire militaire de Nantes

Composition de l'équipage du SAVIO : (5)

Capitaine : Cipriani Antonio, né à Viareggio, le 11/03/1886 Premier officier : Lombardi Raphaël, né à Viareggio, le 30/08/1878 Chef mécanicien : Cerini Mario, né à San Miniato, le 27/01/1876 Maître d'équipage : Carosini Giovanni, né à Viareggio, le 10/07/1884 Chef des chauffeurs : Nettuno Spagno, né à Ravena, le 15/02/1878 Cuisinier : Nocetti Raffaelo, né à Viareggio, le 2/05/1890 Maître d'hôtel : Bendazzi Ugo, né à Ravenne, le 29/07/1884 Mousse : Savo Domenica Mousse : Guidi Narciso, né à Viareggio, le 17/12/1899 Chauffeur : Masini Guiseppe, né à Cattolica, le 20/02/1878 Chauffeur : Parodi Angrelo, né à Varazze, le 10/05/1892 Chauffeur : Campiciano Nunzio, né à Librizza, le 7/04/1891 Chauffeur : Hler Milan, né à Sziniera, le 15/05/1889 (nationalité serbe) Ouvrier : Minghette Romeo, né à Baguacaveilla, le 12/07/1877 Charbonnier : Siase Luigi, né à Cagliari, le 21/06/1899 Charbonnier : Carmini Infante, né à Minori, le 5/11/1886 Charbonnier : Ferraioli Antonio, né à Furore, le 9/05/1875 Marin : Bertucelli Salvaton, né à Viareggio, le 8/04/1885 Marin : Luporini Giovanni, né à Viareggio, le 29/05/1893 Marin : Bertoni Eugenio, né à Cervia, le 29/11/1857 Marin : Cipriani Camello, né à Viareggio, le 6/06/1898

Position

carte du naufrage

Zone : 47 02 30 - Loire
Latitude : 47° 00' N - longitude : 002° 45' W

Notes

1. La Rowland and Marwood Steamship Company a été fondée en février de 1890 par John Rowland et Christopher Marwood avec quelques autres actionnaires des vapeurs Discovery, Endeavour, Roma, Vectis et Enterprize, sur une base de 64 parts. Rowland et Marwood ont été nommés co-gérants et secrétaires de la nouvelle compagnie. Rowland et Marwood avaient une grande expérience dans la gestion et l'administration des navires : Rowland ayant été un partenaire dans Robinson et Rowland en 1880 jusqu'à la dissolution de ce partenariat en 1888 et Marwood était directeur de la International Steamship Company. Ils avaient aussi, à partir de 1886, conjointement dirigé six steamers appartenant à J H Barry and Company. Ces activités économiques ont continuée simultanément avec l'administration de Rowland et de Marwood et ont été dirigées du bureau de la Compagnie inscrit au 4 Flowergate, Whitby.

2. Le Savio est un fleuve italien de la région de l' Émilie-Romagna dont la capitale est Ravenne.

3. UC 36, sous-marin type UC II, construit par les chantiers Blohm & Voss, Hamburg (yard 277). Ordonné le 20 novembre 1915 et lancé le 5 juin 1916, opérationnel dans le Flottille des Flandres, le 10 octobre 1916. Capitaine Gustav Buch. Il effectue cinq patrouilles, coulant 24 navires pour un total de 37.367 tonnes. Il finit éperonné par le vapeur français Molière au large d’Ouessant (48° 42 N et 05° 14 W). Les 27 membres de son équipage trouvent la mort. Ce qui évitera à Gustav Buch d’être poursuivi pour crimes de guerre. Gustav Buch (16/11/1887-21/05/1917)

4. Il s'agit en fait de l'anse de Port Kerel

5. Il nous semble important de mentionner l'identité des marins, chaque fois que nous le pouvons.

Sources

Whitby Literary and Philosophical Society (Ref 0086, Rowland and Marwood Steamship Company) ; North Yorkshire County Record Office ; S.H.M. Vincennes (Série SSG Dossier 4578, Carton 37) ; A.D. 44 (120J f° 2201) ; Miramar Ship Index, R.B.Haworth, Wellington, New Zealand, 2006 ; "Naufrages dans l'estuaire de la Loire" A. Foulonneau et A. Meignen, Coiffard Editeur ; Lloyd's Register (1916-1917) ; The National Archives, Kew (BT 110/287/35 : Ship Discovery, official number: 89790. When built: 1888. Registry closed: 1912) ;

Logo

78, Hent Menez Land- 29170 Fouesnant

Copyright 2015