SAMPHIRE
Paquebot à Aubes
(1862-1899)
Pavillon anglaisLondon Chatham & Dover Railway
Douvres
Collision avec le FANNY BUCK, le 13 décembre 1865

SS SAMPHIRE
Le SAMPHIRE (Lithographie de T. G. Dutton d'après un dessin original de Charles Taylor)

Caractéristiques

SAMPHIRE, n° officiel 44843, paquebot construit en 1861 par les chantiers Money Wigram, à Blackwall, pour la London, Chatham and Dover Railway.

Il jauge 336 tonnes brut et 322 net, ses dimensions sont 191 x 24.8 x 11.9 pieds. Il est propulsé par une machine compound diagonale actionnant deus roues à aubes d'une puissance de 160 HP.

SS SAMPHIRE
Lloyd's Register (1877)

Le naufrage

Le 13 décembre, à 23 h, il quitte Douvres à destination de Calais, sous le commandement du capitaine Bennett. La nuit est sombre et brumeuse. A 23 heures 30, le Samphire, à moins de quatre milles de Douvres, est heurté par le trois-mâts barque américain, Fanny Buck.

Le choc est terrible. le Fanny Buck a ses pavois défoncés et son beaupré arraché. Sur le Samphire plusieurs passagers se noient. Les deux navires restent quand même à flots et sont remorqués à Douvres.

Disastrous Collision in the Channel.

"On the night of the 13th the mail steamer Samphire, while crossing from Dover to Calais, was run into by the American bark Fanny Buck, of Boston, bound from Rotterdam to Cardiff. The steamer was struck in the fore compartment, which immediately filled, and a gentleman and two ladies were drowned in the fore cabin. The rest of the passengers, among whom was Prince CHRISTIAN, of Augustenburg, the betrothed husband of Princess HELENA, were saved, and the damaged steamer was towed to Dover by a Belgian mail steamer. The Fanny Buck was also towed into Dover, with the loss of her stern and cutwater. "
The New York Times Published: December 30, 1865

L'enquête a constaté qu'alors que le Fanny Buck prétendait avoir allumé ses feux, personne ne les a vu. Le capitaine du Samphire, lui, a été sermonné pour avoir conduit son navire trop vite par une nuit si glauque, mais son certificat n'a pas été suspendu. Ce capitaine s'est comporté très noblement en sautant dans la mer pour essayer de sauver en vain un passager, un comte russe.

La gazette de Vendée

 

Le Samphire reprendra son service et sera ferraillé en 1899 au Pays-Bas.

La gazette de Vendée

Position

Carte du naufrage

Zone : Douvres 50 01 20

Notes

1. La London, Chatham and Dover Railway (CAPC) était une société de chemin de fer basée dans le sud-est de l'Angleterre qui a commencé ses activités en 1859 et jusqu'à 1929, c'était un groupement de sociétés qui s'unirent à d'aures pour former la Southern Railway en 1929. Ses lignes déservaient Londres et le nord et l'est du Kent pour former une partie importante du réseau de banlieue du Grand Londres. Comme les sociétés de chemins de fer françaises de l'époque, la London, Chatham and Dover Railway armait également des navires.

2. Fanny Buck : le trois-mâts barque Martha est construit en 1853 à Searsport, Maine, par Wm. Mcgilvery & Benj. Colcord (Marshall Dutch) sous le nom de "Fanny Buck". ll est racheté par Ludvigsen & Schjeldrup et Co. à Christiania, Norvège. Le Fanny Buck à un tonnage de 546 tonnes BRT, sa longueur est 130,7 feet x largeur 28,4 feet, hauteur 17,8 feet. Il est finalement vendu en Finlande et renommé "Onni"en 1904.

Fanny Buck
Maquette du trois-mâts barque MARTHA, ex Fanny Buck

Sources

http://www.norwayheritage.com. ; "The Victorian Dictionary" compilé par Lee Jackson ; Otago Witness (Issue 743, 24 February 1866, Page 6) ; The National Archives, Kew (PCAP 1/355-356 : "Collision between said vessels on 13 Dec 1865 Lower Court: High Court of Admiralty of England") ; Miramar Ship Index ; A.D. 85 (La Gazette Vendéenne) ; National Railway Museum

Logo

78, Hent Menez Land- 29170 Fouesnant

Copyright 2015