Le dragueur M 4623
(1937-1944)
ex, LUDWIG JANSSEN

KriegsMarine

Rivière du Trieux
attaque aérienne, le 23 mai 1944

M 4623
Le M 4623 au mouillage

Caractéristiques

M 4623 est l'ex chalutier à vapeur LUDWIG JANSSEN, 470 brt, 171 brt, lancé en 1937 pour Ludwig Janssen & Co, Wesermünde par les chantiers Deschimag A.G. Seebeck, à Bremerhaven (yard 584).

C'est un navire qui mesure 163,8 x 26,4 x 13 pieds et qui est propulsé par un moteur triple cylindres (13", 21" & 35"-25"), fabriqué par le chantier d'une puissance de 96 NHP.

Réquisitionné en 1939, il est baptisé M 1205, puis il est affecté en 1942 à la 46e flottille de dragueurs de mines sous le N° M4623, indicatif radio Z H D, commandant : Oberleutnant zur See Mehlen. A cause de l’importance du trafic, les navires de la 46ème sont passés très rapidement du rôle de dragueurs à celui d’escorteur de convois.

La 46ème était divisée en 3 groupes :
Groupe C : navire de moins de 30m ou ayant une jauge brute inférieure à 300 tonneaux
Groupe B : navire de 30 à 45m de long ou ayant une jauge brute de 300 à 400 tonneaux
Groupe A : navire de plus de 45m de long ou ayant une jauge brute supérieure à 400 tonneaux Le M4623 faisait donc partie du groupe A, comprenant les unités M4620 à M4628. Il s’agissait, principalement, d’anciens bateaux de la 12ème MSFL incorporés à partir du 01/01/42.

Le naufrage

Le 22 mai 1944, un convoi composé des M4621, M4623, M4624, M4626 et du cargo RO8 "Irene" quitte Saint-Malo pour Bordeaux. Ils naviguent de nuit pour échapper aux avions alliés, au petit matin du 23 mai, vers 6 heures, ils entrent dans l'embouchure du Trieux et mouillent sur le plan d'eau des Perdrix.

En fin d'après-midi, peu après 18H00, huit Typhoon IB britanniques du squadron 263, basé à Harrowbeer, escortés par huit Spitfire MK XIV du squadron 610 basé lui à Bolt Head, plongent sur les navires au mouillage.

Le M4623 est encadré par cinq ou six bombes, l'une d'elles explose sur bâbord arrière au droit de la machine. Le navire coule lentement par l'arrière. L'équipage est repêché par le M4621.

On déplore 2 blessés graves et 2 légers. À 21H30 le convoi est de nouveau attaqué et le M4621 touché. Le commandement ordonne le retour vers Saint-Malo. Plus tard les Allemands enverront des scaphandriers récupérer l'armement et tout ce qui peut être utile.

Les anglais ne déplorent aucune perte lors de l'attaque malgré une DCA intense. En revanche, au retour sur Bolt Head, le train d'atterrissage d'un Spifire refuse de descendre. Après plusieurs tentatives le pilote se décide à tenter un atterrissage sur le ventre. Comme souvent dans ce cas, le réservoir ventral explose lors de la glissade. Le Flight Lieutenant Ronald West meurt de ses brûlures dans la nuit, l'enquête ne pourra déterminer si la panne de train d'atterrissage est due à la DCA.

En 1947 l'épave du M4623 sera inspectée par la Marine Nationale mais le projet de renflouage sera abandonné. On se contentera de détruire la partie supérieure de l'épave (cheminée, passerelle etc...) afin qu'elle ne soit pas un danger pour la navigation. Le travail de démolition sera achevé en 1982 lors de 2 campagnes du groupement de plongeurs démineurs de Brest."

La fin du M 4623
La fin du M 4623

attaque des typhons

M 4623

Bombardement dans le Trieux le 23/05/44

Dessin du M 4623

Position

Carte du Kegums

48 03 40 - Côte d'Emeraude - N° SHOM 14583029
Latitude : 48° 47', 3548 N - longitude : 3°05', 680 W W

Sources

Source documentaire : Source http://gissacg.free.fr/epaves_trieux.htm ; Photo, collection privé, Olaf Beecken –Hambourg ; "La marine allemande à Saint Malo 1940-1944", Olivier Peyle, Les éditions du Phare ; S.H.O.M. France 2006 ; Miramar Ship Index, R.B.Haworth, Wellington, New Zealand, 2006 ; "Raids aériens sur la Bretagne durant la seconde guerre mondiale" R. Bohn J. Ilias ;

Logo

78, Hent Menez Land- 29170 Fouesnant

Copyright 2015